Comment créer une IHM avec des blocs fonctionnels widgets ?

ihm

 

éditeur IHMPourquoi utiliser le programmation graphique?

La programmation classique d’une interface (en utilisant du code) peut devenir rapidement
complexe et difficile à mettre en oeuvre. Plusieurs fichiers et plusieurs milliers de lignes de code
peuvent rapidement faire face dès lors que l’IHM à réaliser est complète. D’une manière générale,
plus les interactions/interfaces sont complexes, plus les temps de développement sont long. Un
temps de développement long engendre un coût de développement élevé.
Un logiciel de programmation graphique type Agilia (le plus adapté selon nous), propose une palette d’outils complète permettant de créer rapidement et efficacement sa
propre IHM. Celle-ci sera développée entre quelques minutes et quelques heures de manière totalement graphique, grâce à un éditeur intuitif, sans utiliser une seule ligne de code.

Conception d’une IHM…
Plusieurs étapes sont nécessaires a l’élaboration d’une Interface avec Agilia.
La première est la création de la partie visuelle de l’IHM (écran). Celle ci sera affichée sur l’écran de
l’automate et permettra d’interagir avec lui. Cette partie est réalisée avec l’aide de l’éditeur d’écran.
L’éditeur est une page qui représente l’écran de l’automate, suivant une orientation définie, et sur
laquelle nous pouvons déposer des éléments appelés Widgets. Ces derniers sont des objets
graphiques qui peuvent être déposés et organisés selon les besoins sur la page.

barre
La mise en place des widgets est rapide et intuitive, il suffit simplement de sélectionner le widget, et
de le glisser-déposer sur la page à l’emplacement voulu. Chaque widgets peut ensuite être paramétré (taille, image, forme).

switch

La seconde étape est de programmer les interactions des widgets sur l’écran. Cette partie est réalisée à partir de l’interface de programmation graphique permettant de « programmer » des blocs fonctionnels. Dans le cadre d’une IHM, Les blocs fonctionnels principalement utilisés sont ceux associés aux widgets. Chaque widget est associé à un bloc fonctionnel permettant de gérer ses interactions. Ces blocs sont rangés dans une catégorie spécifique et ne sont disponibles que si les widgets « existent » sur l’éditeur d’écran.

switch2
La programmation des blocs fonctionnels widgets est aussi simple que de créer l’interface, il suffit
de glisser-déposer les blocs fonctionnels sur la page de programmation et de relier les blocs par un lien.

Ces deux étapes réalisées, l’interface Homme-Machine est opérationnelle.
Agilia permettant de simuler l’utilisation d’une IHM grâce a son mode simulateur, nous pouvons
donc tester et mettre au point sans problème les différentes actions/interactions que l’interface a à offrir.

Les outils mis à disposition dans ce type de logiciel permettent de réaliser une Interface Homme-Machine fonctionnelle dans un intervalle de temps allant de quelques minutes à quelques heures. Une interface identique, développée avec du code, aurait demandé plusieurs jours de travail et un niveau de connaissances élevé en programmation pour pouvoir réaliser toute les fonctionnalités. Le gain de temps réalisé impacte sur le coût de développement devenu beaucoup plus faible.

Emmanuel, développeur

Laisser un commentaire